Ryanair promet des prix bas pour des vols longue distance

28 Mai Ryanair promet des prix bas pour des vols longue distance

aerolineas-ryanair-travelgenioCe n’est pas un secret que Michael O’Leary tente faire de Ryanair l’empire de low-cost. Maintenant, nous sommes tous surpris avec la proposition des vols long-courriers internationaux qui visent à lier 14 villes européennes avec New York. Ainsi, Ryanair promet des vols low cost de plus de 10,000 kilomètres, une proposition idéale pour tous les types de voyageurs.

Europe – États-Unis à partir de € 15

Peu de gens pouvaient imaginer que cela pourrait être possible. Mais les nouvelles que Michael O’Leary a annoncées devant la Fédération hôtelière irlandaise qu’il cherchait à réunir une nouvelle flotte destinée a des vols long-courriers. Les négociations pour les avions et les permis pourraient durer cinq ans.

Cela permettra aux voyageurs de se rendre à New York et 12 ou 14 autres aéroports américains depuis l’Europe à partir de 7, 50 euros. Michael O’Leary a assuré aux représentants de la presse britannique et Irlandaise que si Ryanair a déjà réussi à gagner de l’argent avec des vols en Europe à partir de 99 centimes, pourquoi ne pas faire la même chose avec des vols de longue distance ?

La stratégie de Ryanair a toujours été centrée sur deux paradigmes :

Faire payer un supplément pour presque tout, ce qui se traduit pour les voyageurs de dépenser entre 10 et 20 euros à bord des vols Ryanair.
Et charger 20-30 euros par bagage ; 8 à 14 vols quotidiens complets sont effectués.

Le nombre de passagers et la ponctualité comptent beaucoup pour Ryanair en ce qui concerne les vols. Bien que Ryanair ne gagne pas beaucoup à chaque vol, le grand nombre de vols absolument complets font de cette compagnie aérienne référence.

“Les passagers paieront un supplément pour tout “

Michael O’Leary n’est pas un philanthrope et il vise à proposer des prix bas qui augmenteront au fur et à mesure qu’augmentera le confort demandé par le passager. Quand un voyage dure plus de dix heures, on prend deux repas, des bagages supplémentaires, et entre autres choses, il est courant de demander des boissons.

En outre, de nombreux passagers sont à la recherche d’ un certain confort en classe affaires .

Michael O’Leary a reconnu qu’il promet des vols à bas prix, mais il prévoit également que de nombreux passagers choisissent la classe affaires, moins cher que dans les compagnies aériennes traditionnelles, mais comprenant les mêmes services.

Jusqu’à présent, les politiques de Ryanair atteignaient un équilibre parfait entre la qualité et le prix. Quel est l’étape suivante qu’à préparé le magicien de Voyages à faible coût?